Motivation : quels sont les facteurs qui interviennent – partie 1

Selon le Larousse, la motivation, ce sont les « raisons, intérêts, éléments qui poussent quelqu’un dans son action ». Selon Eric Cobut et Géraldine Bomal dans leur livre « Motiver, être motivé et réussir ensemble », la motivation serait la force motrice à l’origine de nos comportements. La motivation correspondrait à un processus nécessitant un effort pour se mettre en mouvement dans un contexte professionnel. La démotivation, quant à elle, apparaît lorsque notre envie de passer à l’action, d’être actif, disparaît avec l’altération de notre relation à notre environnement de travail.

Il y a plusieurs années, après une évaluation négative où un manager lui reprochait un manque d’engagement, une de mes collègues proches a commencé à se sentir très démotivée. Engagée, elle l’était. Elle faisait des heures supplémentaires trop souvent mais comme elle travaillait à mi-temps, ses autres collègues ne s’en rendaient pas compte. L’injustice du reproche l’a amenée à un profond découragement et à beaucoup de colère. Elle aurait pu quitter son emploi. Elle a préféré aller voir un coach. Ensemble, ils ont travaillé sur le concept de la « Fish Philosophie » : l’idée se base sur le re-développement d’une halle au poisson à Seattle qui a attiré beaucoup de clients parce que les commerçants se sont basés sur ces 4 actions.

  • Choisir son attitude : “On ne choisit pas toujours son métier, mais on peut choisir comment l’exercer.”
  • Jouer : Le jeu permet de libérer l’esprit, d’augmenter sa créativité et de réduire la pénibilité de la tâche.
  • Illuminer la journée du client, du collègue, des clients internes…
  • Être présent :  Pour ses clients, pour ses collègues, améliorer la communication.

Après son coaching et jusqu’à plusieurs mois plus tard, nous lui avons souvent demandé ce qui se passait : elle souriait, riait, elle prenait des initiatives, elle était rayonnante. Elle avait changé d’attitude (elle travaillait également dans un environnement sain: pas de harcèlement à ce moment-là, des collègues plutôt positifs).

Sa motivation était interne, dépendait d’elle, de ses envies.

La motivation interne s’exprime lorsque nous faisons les choses par plaisir et trouve sa source dans:

  • des actions qui permettent de s’améliorer, de grandir, de se professionnaliser
  • le plaisir d’apprendre de nouvelles choses,
  • le besoin de donner du sens, de s’accomplir, de relever des défis.

Le fait de donner du sens à son travail, de se professionnaliser en apprenant de nouvelles choses ont permis à ma collègue de retrouver de l’énergie et de l’enthousiasme.

Et vous, quand vous étiez motivé, quels étaient les raisons ? Et si vous êtes motivé aujourd’hui, qu’est-ce qui vous pousse, vous donne cette force pour vous mettre en action ?

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>